Formation des enseignants : Si le MR se réjouit de cette réforme, c’est encore une promesse gouvernementale reportée sur la prochaine législature !

29 mai 2017 à 16:32

 

Le Groupe MR prend acte de l’accord survenu au sein du gouvernement PS-cdH de la Fédération Wallonie-Bruxelles quant à l’allongement de 3 à 4 ans de la formation initiale des enseignants, et se réjouit de cette avancée même si elle survient 8 ans après la prise en charge de ce dossier par le Ministre de l’Enseignement supérieur Jean-Claude Marcourt (PS).

Néanmoins, le MR rappelle la nécessité de d’abord renforcer le cycle de 3 ans (renforcement du français notamment), avant de définir les référentiels de cette 4ème année qui, on l’espère, sera axée sur plus de pratique et de stages devant les classes. Le MR attend donc des éclairages en la matière de la part du Ministre au parlement.

Quant aux partenariats futurs entre Universités et Hautes Écoles, le MR plaide pour une totale liberté d’associations.

« Budgétairement, il va de soi qu’une revalorisation barémique doit avoir lieu si la formation passe à 4 ans et cela fait partie de choix politiques face à certaines priorités. Et le renforcement de la formation initiale des enseignants est absolument prioritaire face à toute réforme de l’enseignement quelle qu’elle soit ! Ce que je déplore cependant est, une fois de plus, la façon de refiler la patate chaude quant à la mise en œuvre de cette réforme. L’entrée en vigueur étant annoncée pour 2019, M. Marcourt fait donc une promesse qui ne le lie pas lui, mais bien le gouvernement de la prochaine législature… Enfin, si la dépense est nécessaire, ce gouvernement prévoit-il des économies par ailleurs afin d’éviter de creuser plus encore la dette de la Fédération Wallonie-Bruxelles ? », demande Françoise BERTIEAUX, Cheffe de Groupe MR au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.  

Vous voulez en savoir plus ? 










 

 

Termes associés

Photos

Programme

Notre programme

Découvrez notre Manifeste et notre programme

Programme complet